fab-miel-abeille-1.jpg

Processus de fabrication par l'abeille


Une fois sur la fleur, l’abeille aspire le nectar (liquide sucré sécrété par les nectaires des fleurs) ou le "miellat" (sécrétion sucrée émise par les petits insectes pompant la sève des végétaux, tels que sapins, chênes…) et le stocke dans son jabot.

Chargée de ce liquide, elle retourne à la ruche. Là, elle transmet à une autre abeille, le contenu de son jabot, puis repart butiner.
fab-miel-abeille-2.jpgAbeille
butineuse
Ce même liquide passe alors d'abeilles en abeilles, de bouches en bouches, de jabots en jabots… Dans la ruche les ouvrières travaillent à la chaine. Cette chaine de transformation a un double intérêt :
  • intérêt physico-chimique : elle permet au nectar (ou miellat), qui est au départ très liquide, de s'épaissir, de se déshydrater, sous l'effet de la chaleur qu'il y a dans la ruche (environ 40°c) et d'acquérir peu à peu la texture du miel.
  • intérêt nutritionnel : chaque abeille participant à la chaine rajoute à ce liquide des substances contenues dans leur corps (tel que des substances enzymatiques : le miel est de ce fait un sucre pré-digéré par l'abeille - substances antiseptiques...) - Ce nectar est donc nutritivement enrichit par l'abeille.
fab-miel-abeille-3.jpgCadre
de miel
La dernière des ouvrières intervenante dépose goutte à goutte le nectar enrichi dans une alvéole. (les alvéoles sont au préalable construites par les abeilles " Batisseuses" élaborant la cire).

Au bout de quelques jours, lorsque le miel est "mûr" (c'est à dire lorsqu'il a suffisamment perdu d'humidité), les abeilles ferment les alvéoles par un opercule de cire qu’elles élaborent.. Les abeilles sont, en effet, dotées de glandes cirières leur permettant de produire de la cire. Pour cela, il leur est nécessaire de consommer du pollen et du miel.

Les abeilles fabriquent du miel en vue de faire leurs provisions pour l'hiver. Période durant laquelle, il n'y a pas de production en raison du froid et de l'absence de fleurs. Les abeilles se nourriront donc du miel qu'elles auront produit pendant la saison, elles ouvriront alors l'opercule de cire en vue de consommer le miel.